REUNIONS DES ASSOCIATIONS PARTENAIRES

Comme tous les ans, la Banque Alimentaire de la Loire invite ses 56 associations partenaires à des réunions d’informations et d’échanges. Animées par Gérard Ribeyron et les Chargés d’Animation Réseau, ces réunions ont eu lieu les 2 et 8 février au siège de la BA.

REUNIONS DES ASSOCIATIONS PARTENAIRES
05/02/2017

 

 

 

 

 

 

 

 

Gérard Ribeyron a d’abord évoqué le bilan de la BA  pour l’année écoulée :

-    1817 tonnes distribuées (-2,3%), soit 3 700 000 équivalents repas
-    > de 20 000 personnes bénéficiaires
-    56 associations partenaires dont 14 CCAS
-    161 tonnes de denrées récupérées lors de la collecte de novembre.
(+ 10 tonnes / 2015 – la plus importante collecte réalisée depuis la création de la BA42)

Plusieurs sujets importants étaient à l’ordre du jour :

-    Le déploiement de « Passerelle ». Notre Service Civique, Victorine, a présenté son action sur le 2ème semestre 2016. De gros progrès ont été réalisés, mais il reste encore des associations à équiper. Victorine est à leur disposition pour la mise en place de cet outil informatique qui facilite grandement l’échange des données entre les associations et la BA.

-    Les contrôles par AGRIMER et les services de l’Etat vont s’accentuer pour s’assurer que la gratuité des produits issus de l’aide Européenne est bien respectée.

-    Mise en place dans chaque association, d’une procédure écrite d’accès à l’accompagnement de l‘aide alimentaire.

-    Les décrets d’application de la loi de transition énergétique concernant le gaspillage alimentaire, sont parus. Les demandes de « ramasse » des grandes surfaces de > de 400m² se multiplient. Un rappel a été fait sur les possibilités de mise en place de conventions tripartites, afin d’optimiser le circuit ramasse/distribution.
Bernard Meyer assure la coordination entre les associations, les grandes surfaces et la BA.

-    Un rappel a été fait sur le règles qui régissent la DDM (Date de Durabilité Minimale : ex DLUO). Cette date n’interdit en rien la distribution des produits concernés. Une sensibilisation doit être faite auprès des bénéficiaires pour qu’ils acceptent ces denrées. (Une affiche d’informations est à disposition des associations à la BA)

-    « Indicateurs d’Etat » : rappel de l’importance de ce document et de la fiabilité des données qui sont renseignées.

Pendant les exposés des différents sujets, les représentants des associations ont dialogué avec les membres de la BA présents à ces réunions.